Accueil

Son grand-père tenait une bijouterie...
Encore bambin, le bijou le fascine. La femme qui le porte le subjugue.

Un apprentissage en école,
celle de la Chambre Syndicale de la Bijouterie, à Paris. Un compagnonnage dans différents "ateliers satellites" de la place Vendôme.

Artisan joaillier,
les courbes le font vibrer...
... Des courbes féminines aux courbures de l'espace-temps...
... Traduites par sa maîtrise de l'or et du platine.

Pierre-Marie Bernard a d'abord exclusivement travaillé pour les plus grands noms de la joaillerie. Il a ensuite ouvert son propre atelier de créations, puis sa boutique-atelier, au numéro 7 de la rue Saint-Roch, à deux pas de la place Vendôme et du Jardin des Tuileries.

Pierre-Marie Bernard s’implique dans la vie de son métier :

Il prépare l’avenir en professant son art dans une école professionnelle (BJO-Formation) lorsque son atelier est fermé.

Il est président d’honneur de la Fédération Nationale des Métiers d'Art et de Création (FNAMAC). Fédération professionnelle qui organise la promotion de l’artisanat des métiers de l’Horlogerie, de la Bijouterie, de la joaillerie.

Administrateur de FRANCÉCLAT, Il préside la commission Création de la bijouterie joaillerie horlogerie qui édite le cahier de tendance.