Avec Camille Cottin, le joaillier Tiffany & Co. revient place de l’Opéra

Avec Camille Cottin, le joaillier Tiffany & Co
Avec Camille Cottin, le joaillier Tiffany & Co

Camille Cottin est de passage sur la place de l’Opéra, à Paris. Et Tiffany & Co. aussi. Vous connaissez bien sûr la célèbre maison de joaillerie américaine, dont le nom à conquis le monde entier aussi bien grâce à la visite, au petit matin, d’Audrey Hepburn dans le film Breakfast at Tiffany’s de 1961 que l’incroyable Tiffany Diamond et les apparitions récentes de stars du calibre de Beyoncé et Jay Z parées par le joaillier américain. Récemment rouvert après des années de travaux, le magasin new-yorkais de la Cinquième Avenue et de la 57e Rue, à Manhattan, est ainsi devenu le plus grand magasin de luxe au monde, avec pas moins de 10 étages et 10 000 mètres carrés consacrés à tous les univers de Tiffany & Co : la joaillerie, les bijoux en argent, l’art de la table, la maison et, bien sûr, les créations du « Blue Book », appellation maison des collections de haute joaillerie.

La bâche imagine par Tiffany amp Co et l'artiste Paul Rousteau sur la façade du Palais Garnier à Paris.

La bâche imaginée par Tiffany & Co et l’artiste Paul Rousteau sur la façade du Palais Garnier, à Paris.

Une histoire privilégiée avec Paris

Mais si la maison s’affiche aujourd’hui en compagnie de la comédienne française Camille Cottin en plein coeur de Paris, c’est parce que l’hexagone compte beaucoup dans ses presque cent quatre-vingt dix ans d’histoire. Dès 1910, Tiffany dispose de sa propre boutique installée place de l’Opéra, dans ce quartier devenu en quelques décennies le symbole du chic à la française, et où les joailliers s’installent les uns après les autres du côté de la rue de la Paix – la boutique est installée à l’angle de cette dernière – et de la place Vendôme. C’est aussi Tiffany qui remporte le(s) gros lot(s) lors de la vente aux enchères des bijoux de la Couronne organisée en 1887 au Louvre – un drame pour le patrimoine français, mais un coup de maître pour le joaillier américain. Enfin, dès les années 1950, c’est au créateur français Jean Schlumberger que Tiffany confie le poste de directeur artistique : ses créations surprenantes, son goût des associations de couleurs, son travail de l’émail comme celui des pierres précieuses signent alors un des plus importants chapitres de la joaillerie contemporaine, qui séduira aussi bien l’impériale Diana Vreeland que Jackie Kennedy, dont le prénom reste pour toujours associé à une ligne de bracelets.

La bague Sixteen Stone de Tiffany amp Co. dessine par Jean Schlumberger.

La bague Sixteen Stone de Tiffany & Co., dessinée par Jean Schlumberger.

Le magasin Tiffany amp Co. à l'angle de la Rue de la Paix et de la Place de l'Opra au dbut du XXème siècle.

Le magasin Tiffany & Co., à l’angle de la Rue de la Paix et de la Place de l’Opéra, au début du XXème siècle.

Le grand luxe et la simplicité d’un point de tisserand

Créée avec l’artiste Paul Rousteau, la grande bâche couvrant la façade de l’Opéra Garnier (et participant au financement de sa restauration) est un trompe-l’oeil qui met en majesté une des créations emblématiques de Jean Schlumberger pour Tiffany : la bague Sixteen Stones. Chacun des seize diamants (d’où le nom) a été méticuleusement sélectionné, avant d’être serti dans les célèbres points de croix en or, un motif signature inspiré à Jean Schlumberger par les origines historiques de sa famille, au sein de laquelle s’étaient développé sur plusieurs génération des savoir-faire de tisserands. Une pièce à la croisée de la mode et de la joaillerie, et qui garde cet esthétique si contemporaine qui a fait le succès de Tiffany : de la rondeur, de l’opulence, mais aussi une certaine idée de la simplicité et des motifs qui n’ont jamais eu peur de faire preuve de piquant. Quant au choix de collaborer avec Camille Cottin, on peut bien sûr l’expliquer par le fabuleux destin américain de la comédienne française, passée du petit écran hexagonal aux superproductions d’Hollywood (pensez House of Gucci en compagnie d’Adam Driver). Deux histoires transatlantiques en plein coeur de Paris : une manière très Tiffany de célébrer les liens qui unissent, depuis si longtemps, les deux continents.

L’objectif de pierre-marie-bernard.com est de trier sur le web des posts autour de puis les diffuser en tâchant de répondre au mieux aux questions du public. Cet article parlant du sujet «  » fut sélectionné en ligne par les rédacteurs de pierre-marie-bernard.com. Cette chronique est reproduite du mieux possible. Pour toute remarque sur ce texte concernant le sujet «  », merci de contacter les coordonnées indiquées sur notre site internet. Consultez notre site internet pierre-marie-bernard.com et nos réseaux sociaux afin d’être renseigné des nouvelles parutions.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
pierre-marie-bernard.com Photo de la page Conditions d'utilisation Conditions dutilisation
Conditions dutilisation

Politique de confidentialité:

Cookies:

Lorsque vous déposez un message sur ce site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. Cela a pour but uniquement pour votre surf convivial afin de ne pas devoir à ressaisir ces datas quand vous déposez un autre texte ultérieurement. Ces cookies expirent au bout d’un an.Quand vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie transitoire va se produit avec pour objectif de fixer si votre logiciel de navigation supporte les cookies. Cela ne comprend pas de datas privées et sera neutralisé mécaniquement à la fermeture votre programme de navigation.Lorsque vous accédez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies avec pour objectif d'enregistrer vos datas de l'enregistrement et vos options d’écran. La persistance d'existence d’un cookie de connexion est de moins de 3 jours, celle d’un cookie de navigation est d’un an. Quand vous cochez « Se souvenir de moi », le cookie de l'enregistrement sera pérennisé pendant plusieurs jours. Si vous fermez votre espace personnel, le cookie de login sera effacé.Quand vous modifiez ou si vous éditez un article, un cookie en complément sera noté dans votre browser. Ce cookie ne comprend aucune donnée secrète. Il dit simplement le matricule du post que vous venez de modifier. Il cesse au bout de vingt-quatre heures.

Importation de vos datas personnelles:

Les textes des visiteurs peuvent être contrôlés en utilisant un service industrialisé de détection des textes insoutenables.

Les droits que vous avez sur vos informations:

Au cas où vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous avez le droit de solliciter à réceptionner un fichier comportant toutes les datas personnelles que nous maîtrisons à votre sujet, introduisant celles que vous nous avez fournies. Vous avez le droit aussi de solliciter l'effacement des informations privatives vous concernant. Ceci ne concerne pas les datas classées à des fins administratives, légales ou avec pour objectif de sécurité.

Quelle durée de stockage de vos datas:

Dans les cas où vous laissez un texte, le commentaire et ses données complémentaires sont archivés pour toujours. Cela implique de confirmer et entériner automatiquement les textes à venir au lieu de les maintenir dans la queue des modérateurs.Lorsque les comptes qui surviennent sur le site (autant que faire ce peu), nous archivons pareillement les informations privatives exposées dans leur profil. La totalité des espaces individuels savent intervenir sur leurs datas privées n'importe quand. Les modérateurs du site savent aussi intervenir sur ces informations.

Datas saisies à partir d’autres sites:

Les passages de ce site peuvent impliquer des contenus chargés (tels que des vidéos, photos, articles…). Le contenu chargé depuis d’autres sites se comporte de façon semblable que si l'internaute se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient réunir des données à propos de vous, activer des cookies, mémoriser des organes de contrôles autres, observer vos interventions avec ces contenus chargés si vous avez un compte connecté sur leur site web.

Les contenus:

Quand vous déposez des images sur le site, nous vous proposons de ne pas le faire des fichiers comportant des tags EXIF de données GPS. Les individus explorant le site savent capter des informations de positionnement depuis ces photographies.

Textes :

Si vous déposez un commentaire sur ce site, les déclarations citées sur le formulaire de commentaire, ainsi que l'adresse IP et l'information internaute de votre logiciel de navigation sont enregistrés dans le but de nous donner la possibilité de détecter des commentaires non autorisés.

Utilisation et circulation de vos données privatives:

Quand vous voulez une réinitialisation de votre mot de passe, votre IP sera comprise dans l’e-mail de désactivation.

Cela est règlementaire à la RGPD.



Save settings
Cookies settings