JO 2024. Dessinées par Chaumet, les médailles olympiques de Paris seront dévoilées, ce 8 février

JO 2024
JO 2024

Il y a eu la mascotte et le relais de la flamme, c’est maintenant au tour de cet autre symbole fort des Jeux olympiques (26 juillet-11 août) et paralympiques (28 août-8 septembre), la médaille, d’être dévoilé après des mois de conception dans le plus grand secret.

LIRE AUSSI. Tour Eiffel, Champ-de-Mars… Seront-ils ouverts pendant les Jeux olympiques de Paris 2024 ?

Le joaillier Chaumet, propriété de LVMH, partenaire premium des Jeux olympiques et paralympiques, a dessiné et conçu les médailles dans ses ateliers de la place Vendôme.

Habituée aux commandes spéciales et à la discrétion, Chaumet, né en 1780, a créé des pièces uniques pour des empereurs, des reines, des maharadjahs, des actrices, des danseuses… mais jamais de médailles sportives.

Aucune information n’a filtré pendant les mois qu’a duré la conception, mais on connaît les figures traditionnellement imposées par le comité international olympique (CIO) comme la présence de la déesse de la victoire Athéna Niké et le Stade panathénaïque sur une face, le format ou encore le poids des médailles.

« Le format et le modèle des médailles et des diplômes seront soumis au CIO pour son approbation préalable », précise la charte des Jeux olympiques.

Quel logo pour Paris ?

Les médailles des Jeux de Londres 2012 représentaient la Tamise dans un design abstrait, accompagné du logo de la compétition. Quatre ans plus tard, Rio avait choisi une couronne de laurier entourant le logo de ses Jeux. En 2020, Tokyo proposa un design moderne fait de cercles ciselés autour du logo des Jeux de Tokyo.

À Paris, tous les athlètes pourront venir « célébrer » leur gain de médailles chaque fin d’après-midi, un jour après leur épreuve, au Trocadéro, au pied de la tour Eiffel, au « parc des champions » ouvert au public.

Certains ambitionnent de monter sur le podium une dernière fois, tel le nageur Florent Manaudou qui vise « une dernière médaille », qui serait sa cinquième, a-t-il dit sur France Info ou la véliplanchiste Charline Picon qui aimerait en avoir une troisième « même en bronze », selon la Croix. D’autres rêvent d’en accrocher une première à leur cou, comme la championne de tennis-fauteuil Pauline Deroulède ou la boxeuse Wassila Lkhadiri.

Le président de la République Emmanuel Macron estime que l’objectif de hisser la France dans le « top cinq » des nations en nombre de médailles « est plus que jamais atteignable ». Aux JO de Tokyo, la France en avait décroché 33, se classant huitième.

Dans le tiroir à chaussettes

Les médailles connaissent, une fois les Jeux passés, des destins parfois surprenants. Le boxeur Brahim Asloum a raconté au Parisien que sa médaille d’or remportée à Sydney en 2000 est restée pendant quatre ans chez ses parents. « Ma maman la mettait sous son oreiller pour dormir », dit-il. La récompense est désormais chez lui, « exposée avec quelques rares objets de ma carrière, comme ma ceinture de champion du monde », précise-t-il.

Le judoka double champion olympique David Douillet a confié au même quotidien qu’elles sont dans son « tiroir à chaussettes ».

L’athlète triple championne olympique Marie-Josée Pérec dit être allée les « récupérer à la cave ». « J’aime savoir que je les ai. Avant, je m’en fichais. Avec l’âge, on se raccroche plus aux choses peut-être… », dit-elle.

D’autres choisissent de s’en séparer après des années. Début février, l’Américain Bob Beamon qui avait remporté la médaille d’or avec un saut en longueur historique de 8,90 mètres aux Jeux olympiques de 1968 à Mexico, a mis son trophée aux enchères. La médaille a été vendue à New York pour 441 000 dollars.

« La vente aux enchères était un excellent moyen d’exposer la médaille, mais aussi d’en préserver la mémoire », a estimé Bob Beamon, disant espérer qu’elle aille à un acheteur qui « comprendrait l’importance de l’exploit athlétique ».

L’objectif de pierre-marie-bernard.com est de trier sur le web des posts autour de puis les diffuser en tâchant de répondre au mieux aux questions du public. Cet article parlant du sujet «  » fut sélectionné en ligne par les rédacteurs de pierre-marie-bernard.com. Cette chronique est reproduite du mieux possible. Pour toute remarque sur ce texte concernant le sujet «  », merci de contacter les coordonnées indiquées sur notre site internet. Consultez notre site internet pierre-marie-bernard.com et nos réseaux sociaux afin d’être renseigné des nouvelles parutions.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
pierre-marie-bernard.com Photo de la page Conditions d'utilisation Conditions dutilisation
Conditions dutilisation

Politique de confidentialité:

Cookies:

Lorsque vous déposez un message sur ce site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. Cela a pour but uniquement pour votre surf convivial afin de ne pas devoir à ressaisir ces datas quand vous déposez un autre texte ultérieurement. Ces cookies expirent au bout d’un an.Quand vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie transitoire va se produit avec pour objectif de fixer si votre logiciel de navigation supporte les cookies. Cela ne comprend pas de datas privées et sera neutralisé mécaniquement à la fermeture votre programme de navigation.Lorsque vous accédez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies avec pour objectif d'enregistrer vos datas de l'enregistrement et vos options d’écran. La persistance d'existence d’un cookie de connexion est de moins de 3 jours, celle d’un cookie de navigation est d’un an. Quand vous cochez « Se souvenir de moi », le cookie de l'enregistrement sera pérennisé pendant plusieurs jours. Si vous fermez votre espace personnel, le cookie de login sera effacé.Quand vous modifiez ou si vous éditez un article, un cookie en complément sera noté dans votre browser. Ce cookie ne comprend aucune donnée secrète. Il dit simplement le matricule du post que vous venez de modifier. Il cesse au bout de vingt-quatre heures.

Importation de vos datas personnelles:

Les textes des visiteurs peuvent être contrôlés en utilisant un service industrialisé de détection des textes insoutenables.

Les droits que vous avez sur vos informations:

Au cas où vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous avez le droit de solliciter à réceptionner un fichier comportant toutes les datas personnelles que nous maîtrisons à votre sujet, introduisant celles que vous nous avez fournies. Vous avez le droit aussi de solliciter l'effacement des informations privatives vous concernant. Ceci ne concerne pas les datas classées à des fins administratives, légales ou avec pour objectif de sécurité.

Quelle durée de stockage de vos datas:

Dans les cas où vous laissez un texte, le commentaire et ses données complémentaires sont archivés pour toujours. Cela implique de confirmer et entériner automatiquement les textes à venir au lieu de les maintenir dans la queue des modérateurs.Lorsque les comptes qui surviennent sur le site (autant que faire ce peu), nous archivons pareillement les informations privatives exposées dans leur profil. La totalité des espaces individuels savent intervenir sur leurs datas privées n'importe quand. Les modérateurs du site savent aussi intervenir sur ces informations.

Datas saisies à partir d’autres sites:

Les passages de ce site peuvent impliquer des contenus chargés (tels que des vidéos, photos, articles…). Le contenu chargé depuis d’autres sites se comporte de façon semblable que si l'internaute se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient réunir des données à propos de vous, activer des cookies, mémoriser des organes de contrôles autres, observer vos interventions avec ces contenus chargés si vous avez un compte connecté sur leur site web.

Les contenus:

Quand vous déposez des images sur le site, nous vous proposons de ne pas le faire des fichiers comportant des tags EXIF de données GPS. Les individus explorant le site savent capter des informations de positionnement depuis ces photographies.

Textes :

Si vous déposez un commentaire sur ce site, les déclarations citées sur le formulaire de commentaire, ainsi que l'adresse IP et l'information internaute de votre logiciel de navigation sont enregistrés dans le but de nous donner la possibilité de détecter des commentaires non autorisés.

Utilisation et circulation de vos données privatives:

Quand vous voulez une réinitialisation de votre mot de passe, votre IP sera comprise dans l’e-mail de désactivation.

Cela est règlementaire à la RGPD.



Save settings
Cookies settings