Joaillerie : Fred, la lumière à l’état pur

Joaillerie : Fred, la lumière à l’état pur
Joaillerie : Fred, la lumière à l’état pur

Qui se souvient encore que, dans les années 1980, Fred Samuel faisait partie des dix premiers joailliers au monde, ­possédait douze magasins disséminés entre Cannes, Beverly Hills (Los ­Angeles) et Monte-Carlo, employait 150 personnes et réalisait un chiffre ­d’affaires annuel de 300 millions de francs ?

Peu, si ce n’est cet ancien vendeur qui nous confia un jour : « Fred a été le deuxième exportateur de haute joaillerie française, devant les noms prestigieux de la place Vendôme ­d’aujourd’hui. À la grande époque, rue Royale, on recevait les parures à midi, et, le soir elles étaient toutes vendues. Nos clients étaient des chefs d’État, des têtes couronnées. Chaque année, lors de ses seules vacances, monsieur Fred descendait deux ou trois mois sur cette Côte d’Azur qu’il aimait tant pour sa lumière particulière. Il y organisait des expositions de bijoux. »

Pierres dures, aigue-marine et cabochons de cristal de roche pour ce collier en titane.

Pierres dures, aigue-marine et cabochons de cristal de roche pour ce collier en titane. © DR

Né en 1908 en Argentine de parents alsaciens, Fred Samuel ­commence sa carrière entre les deux guerres à Paris, chez les frères Worms, où il découvre l’univers des perles. En 1936, il monte son entreprise, qu’il baptise « Fred Samuel, le moderne-joaillier-­créateur », soucieux d’établir un lien de proximité avec ses clients en leur offrant notamment des modèles en phase avec leur temps.

Pretty Woman Annee : 1990 USA
Realisateur : Garry Marshall
Julia Roberts, Richard Gere
Usage strictement editorial. Voir legende pour plus d'informations concernant les restrictions.
Photo: Ron Batzdorff.
Cette photographie ne peut etre utilisee que dans un contexte d'information autour du film et doit etre creditee a la Societe de production qui l'a commanditee. Photo12 ne garantit pas les droits a l'image de la personne representee.

Dans «Pretty Woman », Julia Roberts porte le fameux collier aux cœurs de rubis et de diamants. © Photo12

Fred est l’un des premiers à croire au développement en France des perles de culture, inventées à la fin du XIXe siècle au Japon ; à lancer, en 1966, Force 10, le « bijou de sport » qui marie un câble d’acier tressé à un mousqueton d’or ; à demander à des artistes tels Jean Cocteau ou Bernard Buffet de lui ­dessiner des modèles dans les années 1960-1970… Au même moment, l’homme devient le joaillier favori du Moyen-Orient, région qu’il séduit par son goût pour les saphirs et les rubis d’exception, ainsi que pour les diamants de couleur, lesquels, dans les années 1980, n’intéressaient personne. En 1995, le groupe LVMH rachète Fred, qui vient de connaître une notoriété planétaire grâce au collier formé de cœurs de rubis et de diamants porté par la Pretty Woman dans le film du même nom de Gary Marshall.

En version XL, le bracelet Force 10 en onyx et diamants.

En version XL, le bracelet Force 10 en onyx et diamants. © DR

À la tête de la marque, la sœur de Bernard Arnault, Dominique Watine-Arnault, projette Fred dans le XXIe siècle en faisant notamment appel au ­talentueux créateur argentin Marcial Berro, qui dessine la bague Success, un rond dans un carré, longtemps best-seller de la maison. En 2006, le joaillier fête ses 70 ans en lançant une collection de haute joaillerie mémorable, composée à ­partir d’un somptueux stock de coraux acheté par Fred Samuel dans les années 1970.

La suite après cette publicité

Près de deux décennies plus tard, l’entreprise renoue avec les grandes heures de son passé. Outre la venue à Séoul de l’excellente exposition « Fred, ­joaillier créateur depuis 1936 », inaugurée à Paris en 2023, elle a présenté le dernier chapitre de la collection de haute joaillerie Inner Light, qui compte une vingtaine de pièces. « Cet ensemble rend ­hommage à la personnalité de mon grand-père, Fred Samuel, affirme Valérie Samuel, vice-­présidente et directrice artistique de la maison. L’accent est mis sur l’éclat et la lumière qui ­émanent des modèles et sur le design à la fois organique et ­graphique ­caractéristique des bijoux Fred. »

Clou de la collection, ce collier transformable orné d’un saphir de près de 29 carats

Clou de la collection, ce collier transformable orné d’un saphir de près de 29 carats © DR

Il en ressort un ensemble plutôt cohérent esthétiquement, où les codes de la marque sont ­travaillés dans des volumes souvent très conséquents. En témoigne cette montre à secret, dont les cœurs hypertrophiés en marqueterie de nacre, laque, tourmalines roses et diamants cachent un cadran d’heure. Le même symbole de l’amour forme une ingénieuse bague à triple transformation ou compose le maillon de larges chaînes montées en plastron et retenant ­pléthore de breloques de cœurs endiamantés.

La lumière est l’ADN de Fred

La lumière étant l’ADN de Fred, elle apparaît ­diffractée dans mille nuances de bleu sur une parure en cabochons de cristal de roche et pierres dures qui semble avoir été taillée dans les ­carreaux d’une piscine de la Côte d’Azur… Quant au célèbre modèle Force 10, après avoir accueilli des diamants de synthèse bleus – une première place Vendôme –, il resurgit ici exclusivement habillé de pierres naturelles, diamants, onyx, aigues-marines sur des parures et ­bracelets XL bien sentis. In fine, le clou d’Inner Light demeure sans conteste ce collier néo-Art déco serti d’un somptueux saphir de Ceylan de près de 29 carats. À 3 millions d’euros, il s’est envolé au cou d’une ­Asiatique qui s’est ainsi offert un morceau de ce ciel azuréen que chérissait tant Fred Samuel.

L’objectif de pierre-marie-bernard.com est de trier sur le web des posts autour de puis les diffuser en tâchant de répondre au mieux aux questions du public. Cet article parlant du sujet «  » fut sélectionné en ligne par les rédacteurs de pierre-marie-bernard.com. Cette chronique est reproduite du mieux possible. Pour toute remarque sur ce texte concernant le sujet «  », merci de contacter les coordonnées indiquées sur notre site internet. Consultez notre site internet pierre-marie-bernard.com et nos réseaux sociaux afin d’être renseigné des nouvelles parutions.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
pierre-marie-bernard.com Photo de la page Conditions d'utilisation Conditions dutilisation
Conditions dutilisation

Politique de confidentialité:

Cookies:

Lorsque vous déposez un message sur ce site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. Cela a pour but uniquement pour votre surf convivial afin de ne pas devoir à ressaisir ces datas quand vous déposez un autre texte ultérieurement. Ces cookies expirent au bout d’un an.Quand vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie transitoire va se produit avec pour objectif de fixer si votre logiciel de navigation supporte les cookies. Cela ne comprend pas de datas privées et sera neutralisé mécaniquement à la fermeture votre programme de navigation.Lorsque vous accédez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies avec pour objectif d'enregistrer vos datas de l'enregistrement et vos options d’écran. La persistance d'existence d’un cookie de connexion est de moins de 3 jours, celle d’un cookie de navigation est d’un an. Quand vous cochez « Se souvenir de moi », le cookie de l'enregistrement sera pérennisé pendant plusieurs jours. Si vous fermez votre espace personnel, le cookie de login sera effacé.Quand vous modifiez ou si vous éditez un article, un cookie en complément sera noté dans votre browser. Ce cookie ne comprend aucune donnée secrète. Il dit simplement le matricule du post que vous venez de modifier. Il cesse au bout de vingt-quatre heures.

Importation de vos datas personnelles:

Les textes des visiteurs peuvent être contrôlés en utilisant un service industrialisé de détection des textes insoutenables.

Les droits que vous avez sur vos informations:

Au cas où vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous avez le droit de solliciter à réceptionner un fichier comportant toutes les datas personnelles que nous maîtrisons à votre sujet, introduisant celles que vous nous avez fournies. Vous avez le droit aussi de solliciter l'effacement des informations privatives vous concernant. Ceci ne concerne pas les datas classées à des fins administratives, légales ou avec pour objectif de sécurité.

Quelle durée de stockage de vos datas:

Dans les cas où vous laissez un texte, le commentaire et ses données complémentaires sont archivés pour toujours. Cela implique de confirmer et entériner automatiquement les textes à venir au lieu de les maintenir dans la queue des modérateurs.Lorsque les comptes qui surviennent sur le site (autant que faire ce peu), nous archivons pareillement les informations privatives exposées dans leur profil. La totalité des espaces individuels savent intervenir sur leurs datas privées n'importe quand. Les modérateurs du site savent aussi intervenir sur ces informations.

Datas saisies à partir d’autres sites:

Les passages de ce site peuvent impliquer des contenus chargés (tels que des vidéos, photos, articles…). Le contenu chargé depuis d’autres sites se comporte de façon semblable que si l'internaute se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient réunir des données à propos de vous, activer des cookies, mémoriser des organes de contrôles autres, observer vos interventions avec ces contenus chargés si vous avez un compte connecté sur leur site web.

Les contenus:

Quand vous déposez des images sur le site, nous vous proposons de ne pas le faire des fichiers comportant des tags EXIF de données GPS. Les individus explorant le site savent capter des informations de positionnement depuis ces photographies.

Textes :

Si vous déposez un commentaire sur ce site, les déclarations citées sur le formulaire de commentaire, ainsi que l'adresse IP et l'information internaute de votre logiciel de navigation sont enregistrés dans le but de nous donner la possibilité de détecter des commentaires non autorisés.

Utilisation et circulation de vos données privatives:

Quand vous voulez une réinitialisation de votre mot de passe, votre IP sera comprise dans l’e-mail de désactivation.

Cela est règlementaire à la RGPD.



Save settings
Cookies settings