Success story : l’un des derniers bijoutiers indépendants mulhousiens résiste et vient d’ouvrir une boutique à Bâle

Success story : l’un des derniers bijoutiers indépendants mulhousiens résiste et vient d’ouvrir une boutique à Bâle
Success story : l’un des derniers bijoutiers indépendants mulhousiens résiste et vient d’ouvrir une boutique à Bâle

Camille Muller a créé Bollwerk joailliers en 1963 à Mulhouse. Son fils Patrick a pris le relais, dans la même logique d’excellence en haute joaillerie. Camille, le petit-fils, ingénieur dans la haute horlogerie, s’occupe désormais de la boutique bâloise.

C’est l’histoire d’une belle success story. À Mulhouse, l’une des dernières bijouteries indépendantes est en pleine effervescence. Malgré un secteur d’activité en souffrance et un nombre important de boutiques qui ont dû fermer ces derniers mois, la bijouterie du Bollwerk, elle, prend son envol. Patrick Muller, joaillier bien connu sur la place, 43 ans de métier dont 12 place Vendôme à Paris, est passé à la vitesse supérieure.

Depuis le 1er décembre, il a ouvert une boutique à Bâle, et elle a pignon sur rue : sur la Freie strasse, 200 mètres carrés qui se remarquent de loin. Son fils Camille, ingénieur dans la haute horlogerie, a pris les rênes de cet établissement.

Si la famille Muller y croit, c’est parce que la joaillerie du Bollwerk est l’une des rares à proposer des bijoux uniques qui ne sont pas issus de séries. « Mon but a toujours été de créer des pièces uniques sur mesure au prix de la série. Alors que tous mes confrères achètent chez les fabricants et vendent en série, moi je fabrique tout au poids. C’est unique et je suis convaincu de ce marché de niche« , explique Patrick Muller.

Au-dessus de sa boutique mulhousienne, se trouve l’atelier avec une dizaine de collaborateurs. « Il y a des spécialités pour chaque métier. J’ai des joailliers, des bijoutiers, des sertisseurs, des horlogers. L’un ne remplace pas l’autre. Chacun reste dans sa branche« . Patrick Muller forme aussi des apprentis venus du lycée professionnel d’Eschau. Dans l’idée de les garder longtemps car il faut bien 7 ou 8 années pour être bien formé précise-t-il. Et il sait de quoi il parle.

La haute joaillerie, c’est son créneau. Patrick Muller a remporté 4 Diamands award dans sa vie, un prix mondial de joaillerie. Il a même réalisé une palme d’or au festival de Cannes. Pour autant, pas question de ne s’intéresser qu’aux clients fortunés. « J’accepte tout le monde, quelque que soit le budget. Du bracelet pour bébé sur mesure, des réparations… Mon but n’est pas de sélectionner, au contraire, on veut faire plaisir à tous les clients mais je ne baisserai pas en qualité. C’est pourquoi je ne travaille que l’or 18 carats ou le platine, pas l’argent. »

J’accepte tout le monde, quelque que soit le budget

Patrick Muller, joaillier

Il y a 30 ans, Patrick Muller a ouvert une bijouterie à Belfort, avec un atelier d’horlogerie. Et ça fonctionne. Quand son fils Camille a manifesté son souhait de rejoindre le groupe familial, son père a très vite pensé à Bâle. « Camille  avait une carrière toute tracée, il a travaillé pour de grandes maisons, il est diplômé d’une grande école d’horlogerie de Genève. Il a même reçu le Prix de créativité de la ville de Genève en Haute horlogerie à ses 20 ans.« 

Cette spécificité de bijoux uniques au prix de la série, cela n’existe pas à Bâle et c’est ce que Patrick et Camille Muller veulent mettre en avant auprès d’une clientèle suisse.

 

« À partir du moment où je fais une réalisation personnalisée, je dois comprendre le style et l’envie de chaque client. C’est une discussion. Je réalise toujours un croquis  pour être sûr qu’on parle de la même chose. Ensuite je vais plus loin avec dessin 3D. D’autres me connaissent bien et me font confiance. »

Ses dessins, Patrick Muller continuera de les réaliser pour les clients suisses en les contactant via une application de visioconférence. Et tous les bijoux seront réalisés dans l’atelier de Mulhouse. Il peut se targuer d’une belle clientèle qui lui reste fidèle. Près de 10 000 catalogues sont envoyés chaque année à ses clients dans l’hexagone.

Oser ouvrir une boutique en plein cœur de Bâle, c’est un peu l’histoire du petit Poucet qui se confronte au grand Goliath suisse. C’est fort symboliquement. Et encore plus fort quand on sait que Camille père a démarré comme apprenti à Bâle à 14 ans. Une boucle est bouclée. À Camille, le petit-fils d’écrire la suite de cette dynastie familiale. On en connaît déjà les prémices.

 « L’avenir qu’on veut développer, c’est une collection Bollwerk au niveau national et international. On en a déjà préparé une pour fin 2024« , nous souffle Patrick Muller. Une affaire en or, à suivre.

L’objectif de pierre-marie-bernard.com est de trier sur le web des posts autour de puis les diffuser en tâchant de répondre au mieux aux questions du public. Cet article parlant du sujet «  » fut sélectionné en ligne par les rédacteurs de pierre-marie-bernard.com. Cette chronique est reproduite du mieux possible. Pour toute remarque sur ce texte concernant le sujet «  », merci de contacter les coordonnées indiquées sur notre site internet. Consultez notre site internet pierre-marie-bernard.com et nos réseaux sociaux afin d’être renseigné des nouvelles parutions.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
pierre-marie-bernard.com Photo de la page Conditions d'utilisation Conditions dutilisation
Conditions dutilisation

Politique de confidentialité:

Cookies:

Lorsque vous déposez un message sur ce site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. Cela a pour but uniquement pour votre surf convivial afin de ne pas devoir à ressaisir ces datas quand vous déposez un autre texte ultérieurement. Ces cookies expirent au bout d’un an.Quand vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie transitoire va se produit avec pour objectif de fixer si votre logiciel de navigation supporte les cookies. Cela ne comprend pas de datas privées et sera neutralisé mécaniquement à la fermeture votre programme de navigation.Lorsque vous accédez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies avec pour objectif d'enregistrer vos datas de l'enregistrement et vos options d’écran. La persistance d'existence d’un cookie de connexion est de moins de 3 jours, celle d’un cookie de navigation est d’un an. Quand vous cochez « Se souvenir de moi », le cookie de l'enregistrement sera pérennisé pendant plusieurs jours. Si vous fermez votre espace personnel, le cookie de login sera effacé.Quand vous modifiez ou si vous éditez un article, un cookie en complément sera noté dans votre browser. Ce cookie ne comprend aucune donnée secrète. Il dit simplement le matricule du post que vous venez de modifier. Il cesse au bout de vingt-quatre heures.

Importation de vos datas personnelles:

Les textes des visiteurs peuvent être contrôlés en utilisant un service industrialisé de détection des textes insoutenables.

Les droits que vous avez sur vos informations:

Au cas où vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous avez le droit de solliciter à réceptionner un fichier comportant toutes les datas personnelles que nous maîtrisons à votre sujet, introduisant celles que vous nous avez fournies. Vous avez le droit aussi de solliciter l'effacement des informations privatives vous concernant. Ceci ne concerne pas les datas classées à des fins administratives, légales ou avec pour objectif de sécurité.

Quelle durée de stockage de vos datas:

Dans les cas où vous laissez un texte, le commentaire et ses données complémentaires sont archivés pour toujours. Cela implique de confirmer et entériner automatiquement les textes à venir au lieu de les maintenir dans la queue des modérateurs.Lorsque les comptes qui surviennent sur le site (autant que faire ce peu), nous archivons pareillement les informations privatives exposées dans leur profil. La totalité des espaces individuels savent intervenir sur leurs datas privées n'importe quand. Les modérateurs du site savent aussi intervenir sur ces informations.

Datas saisies à partir d’autres sites:

Les passages de ce site peuvent impliquer des contenus chargés (tels que des vidéos, photos, articles…). Le contenu chargé depuis d’autres sites se comporte de façon semblable que si l'internaute se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient réunir des données à propos de vous, activer des cookies, mémoriser des organes de contrôles autres, observer vos interventions avec ces contenus chargés si vous avez un compte connecté sur leur site web.

Les contenus:

Quand vous déposez des images sur le site, nous vous proposons de ne pas le faire des fichiers comportant des tags EXIF de données GPS. Les individus explorant le site savent capter des informations de positionnement depuis ces photographies.

Textes :

Si vous déposez un commentaire sur ce site, les déclarations citées sur le formulaire de commentaire, ainsi que l'adresse IP et l'information internaute de votre logiciel de navigation sont enregistrés dans le but de nous donner la possibilité de détecter des commentaires non autorisés.

Utilisation et circulation de vos données privatives:

Quand vous voulez une réinitialisation de votre mot de passe, votre IP sera comprise dans l’e-mail de désactivation.

Cela est règlementaire à la RGPD.



Save settings
Cookies settings